Accueil » Blog » E-commerce » Créer une boutique en ligne avec WordPress : les 7 étapes pour se lancer

Créer une boutique en ligne avec WordPress : les 7 étapes pour se lancer

par | 2 juin 2022 | E-commerce

Partager l’article :

Créer une boutique en ligne est un excellent moyen de booster son chiffre d’affaires et d’ouvrir son entreprise à de nouveaux marchés.

D’autant que c’est un canal de vente duquel vous êtes propriétaire, et que vous pouvez adapter facilement à votre modèle de vente et à l’environnement de votre société. Contrairement à d’autres plateformes de ventes en ligne, sur lesquelles c’est à vous de vous adapter à leurs codes.

📝 Car en effet, il existe différentes manières de vendre vos produits ou services en ligne. D’ailleurs, nous avons déjà rédigé un billet sur ce sujet, vous expliquant pourquoi et où vendre sur internet, que nous vous invitons à consulter !

Nous allons vous expliquer, dans cet article, pourquoi WordPress est le meilleur CMS (de l’anglais Content Management System, pour Système de gestion de contenu en français).
Et nous vous donnerons les 7 étapes à respecter obligatoirement pour garantir le succès de votre boutique en ligne.

Pourquoi créer une boutique en ligne avec WordPress ?


WordPress, le roi du marché de la création de site internet

Est-il encore nécessaire de présenter WordPress ?
Ce qu’il faut retenir, c’est que WordPress est le CMS le plus utilisé. Qui propulse au-delà de 40% des sites web dans le monde !

Plus de 60% des sites internet qui sont créés via un CMS, sont fait sous WordPress.
Une position dominante et incontestée. Qui ne cesse d’augmenter chaque année.

🔗 Vous pouvez consulter ce site (en anglais), pour avoir une vision globale du marché des CMS et de ses acteurs les plus connus

Il existe une flopée de CMS. Certains plus connus, comme Shopify, Prestashop, Wix, Squarespace ou… WordPress.
D’autres plus exotiques, qui nécessitent des compétences techniques, parfois pointues. Forcément plus rares, notamment, lorsque l’on souhaite déléguer la création ou la gestion de son site.

Créer une boutique en ligne avec WordPress représente donc un choix sûr et sans risques. Et comme c’est le CMS le plus utilisé, naturellement une énorme communauté d’entraide gravite autour de l’environnement WordPress. Quant aux ressources disponibles gratuitement sur Internet (tutoriel, articles de Blog, vidéos, etc.), le nombre d’informations et de conseils que vous pouvez trouver en ligne est impressionnant !

Si vous êtes curieux, que vous savez vous documenter sur le web et que vous avez du temps, vous vous sentirez donc moins seul dans la création de votre site e-commerce !

Pour son accessibilité et son coût

À l’origine, rien ni personne ne prédisait, à part peut-être ses créateurs, que WordPress serait adapté pour créer une boutique en ligne.
Initialement, la plateforme a été pensée pour faire du blogging, soit tenir un Blog pour y partager par exemple une passion ou rédiger ses propres articles sur la thématique de son choix.

Mais le CMS a évolué au fil du temps. Pour aujourd’hui dominer le marché.

La raison principale, est que l’on peut créer sa boutique en ligne sans avoir à écrire une seule ligne de code !
Il suffit d’installer la solution chez un prestataire d’hébergement (la plupart des hébergeurs proposent une installation simplifiée en un clic).

Choisir un thème (aussi appelé template, en anglais) pour habiller votre site. En sachant que tous apportent des designs préconçus, qu’il faut ensuite adapter au besoin de son site.

Enfin équiper votre site d’extensions (aussi appelées plugins, en anglais) pour lui apporter diverses fonctionnalités. Comme l’extension WooCommerce, dont nous allons parler plus loin, qui permet de transformer son site vitrine en une boutique en ligne.

Tout ça pour un coût maîtrisé. Il existe de nombreux thèmes et extensions gratuites, qui répondront à 100% de votre besoin.

Le seul montant incompressible sera celui de l’hébergement et du nom de domaine.

😍 Nous adorons O2Switch, que nous ne pouvons que recommander. Il propose un hébergement illimité avec un nom de domaine inclus pour 7€ HT par mois ! Parfaitement adapté pour les non-initiés, car facilitant la mise en place de l’instance WordPress. Et proposant un support technique très réactif et compétent. Ainsi que le niveau de performance nécessaire à l’hébergement d’un site e-commerce.

O2Switch hébergement illimitéLien d’affiliation o2switch

Créer une boutique en ligne gratuitement avec WordPress et WooCommerce


Donc, à ce stade, vous l’avez compris, WordPress est gratuit ! Dans tous les cas, permet aisément de créer sa boutique en ligne sans dépenser un seul euro (hormis l’hébergement du site, comme nous l’avons expliqué précédemment).

Il existe diverses extensions qui permettent d’installer le module e-commerce sur votre site WordPress. La plus connue et la plus performante est de loin WooCommerce.

C’est une extension, que vous installez sur votre WordPress comme n’importe quelle autre. Qui appartient désormais à Automattic (Making the Web a better place ;-)), le propriétaire de WordPress. Que vous pouvez vous procurer sur la bibliothèque officielle WordPress.

Elle est facilement configurable, et permet de professionnaliser grandement son site e-commerce sans trop d’efforts de personnalisation.

On peut tout vendre, ou presque, avec WooCommerce :

  • produits physiques
  • produits numériques (ebooks, logiciels, etc.)
  • services
  • réservations en ligne ou des inscriptions (à des événements, par exemple)

7 étapes pour créer sa boutique en ligne avec WordPress


Maintenant que nous avons vanté les mérites de WordPress pour créer une boutique en ligne, nous allons vous expliquer quelles sont les 7 étapes à suivre impérativement pour se lancer !

Étudier son marché et ses mots clés

C’est la première chose à faire avant de se lancer dans la création de votre boutique en ligne :

  • Pour identifier des opportunités de marché. En analysant minutieusement la concurrence. Comprendre comment ils communiquent sur leurs propres sites, déceler les produits qu’ils mettent en avant ou les techniques qu’ils utilisent pour communiquer avec leur public.
  • Pour comprendre ce que recherchent vos potentiels clients en ligne. En identifiant les mots-clés réellement recherchés par les internautes sur le web. Afin de les utiliser sur votre site, aussi bien dans les balises Google, que dans les titres ou le corps du texte. Différents outils vous permettent de le faire, comme l’outil de planification des mots-clés de Google Ads (gratuit).

💡 À lire aussi : notre article qui vous explique comment trouver des mots clés

  • Et enfin, pour définir la ligne éditoriale de votre site. En effet, une fois que vous connaissez les mots-clés de votre marché, le but du jeu c’est tout simplement de les utiliser. De manière intelligente et cohérente, sans suroptimisation.

Définir l’arborescence de son site et de sa boutique en ligne

Une fois que vous avez étudié le marché et les mots-clés, il faut mettre sur papier une roadmap. C’est-à-dire prévoir un plan de son futur site, et définir un maillage interne entre les pages.

Vous pouvez vous aider d’un site de Mind Mapping, tel que Xmind (gratuit dans sa version web). Ou si vous n’êtes pas trop à l’aise, en le dessinant au crayon ou en le tapant sur un logiciel de traitement de texte. Mais il est important de le faire, pour avoir une vision globale sur la construction de votre site e-commerce.

Il faut principalement déterminer quelles seront les pages du site (accueil, contact, à propos, etc.) et les catégories de vos futurs produits (par exemple, si vous prévoyez de vendre des produits de cosmétiques, vous pouvez créer différentes catégories de produits : shampoings, lait pour le corps, crèmes de jour, etc.).

Et identifier comment vous allez pouvoir mailler les différentes pages, catégories et fiches produits entre elles.
Pour optimiser l’expérience utilisateur de vos futurs visiteurs sur votre boutique en ligne. Car, rien n’est plus frustrant pour un internaute, de parcourir une page de site pour finir dans un cul-de-sac !

Trouver son nom de domaine et installer WordPress

Trouver le bon nom de domaine peut-être frustrant et fastidieux ! Mais c’est une étape majeure à l’heure de créer une boutique en ligne.

Il existe différents outils Whois pour vous aider à vérifier la disponibilité, comme Raynette

Une fois que vous avez trouvé la perle rare, vous pouvez installer WordPress. Pour se faire rien de plus simple avec l’outil Cpanel, proposé par l’hébergeur O2switch (que nous vous avons présenté précédemment), qui vous permet de faire une installation assistée.

Se démarquer avec une charte graphique propre à sa marque

Vous n’avez pas encore de logo ?
C’est le moment de se lancer. Si vous n’avez pas le budget, vous pouvez le créer vous-même, avec par exemple Canva ou VistaCreate (tous deux proposent une offre gratuite, toutefois limitée), qui vous permettent de réaliser différents types de créations graphiques.

Ensuite, il faut définir une ou des polices d’écriture pour votre site. Vous trouverez votre bonheur et des typographies libres de droits sur la bibliothèque officielle Google Fonts. Et le thème Divi, présenté plus haut, intègre plus de 200 polices Google. Vous aurez donc le choix !

Concernant les couleurs, l’outil en ligne Coolors vous permettra d’explorer différentes palettes de couleurs.

Mettre en place l’extension WooCommerce

WooCommerce s’installe comme n’importe quelle autre extension WordPress, comme nous l’avons vu plus haut. Et met à disposition un panel de réglages facile à utiliser, pour paramétrer rapidement les fonctionnalités basiques de votre boutique en ligne.

🔗 Vous avez besoin d’aide pour installer et configurer l’extension ? Nous avons rédigé un tutoriel WooCommerce complet pour vous aider dans cette tâche !

Ajouter les produits à vendre

Bien sûr, il va falloir renseigner tous ses produits. En respectant la catégorisation et le maillage que vous aviez précédemment prévu.

Les éléments à impérativement renseigner sont les suivants :

  • titre et description, optimisés avec un ou des mots-clés
  • prix normal et prix promo le cas échéant
  • catégorie(s)
  • variables, si vous avez des attributs de produits (couleur, taille, etc.)
  • photos (de qualité !)

Installer des extensions pour optimiser et bien gérer sa boutique en ligne

Pour améliorer les performances de votre e-commerce, vous devez installer différentes extensions. De manière contrôlée et raisonnée, pour ne pas surcharger votre site et risquer de le ralentir.

Les bonnes extensions, pour les bons usages ! Comme par exemple :

  • gestion des frais de transport
  • moyens de paiement
  • aide au référencement SEO du site web
  • vitesse du site et optimisation
  • formulaire de contact
  • gestion de la relation client, avec par exemple un système de Chat
  • promotion et newsletter

🔎 Pour aller plus loin : techniques pour promouvoir sa boutique en ligne

La liste est loin d’être exhaustive. Il existe pléthore d’extensions.
Le tout est de bien les sélectionner, en s’aidant d’internet pour bien comprendre leur utilité et les configurer correctement. Et sans trop en utiliser pour préserver la performance de votre boutique en ligne.

Voilà, vous en savez désormais un peu plus sur la puissance de WordPress pour créer une boutique en ligne. Et vous avez davantage de billes pour vous lancer !
Il faudrait écrire de nombreuses pages pour que vous soyez à 100% autonome et ultra performant sur la gestion de votre e-commerce.

💡 Inscrivez-vous à notre newsletter : pour en apprendre davantage, recevoir chaque mois des actualités fraiches, des conseils personnalisés et premium pour gérer efficacement votre communication digitale !

Dans la même catégorie :

Catégories du Blog

Webmarketing

Créer un site

E-commerce

Référencement naturel

Référencement payant

Réseaux sociaux

Développer son entreprise

Vie de l’agence

Rechercher

Nous suivre

Vous souhaitez nous solliciter pour la création ou la maintenance d’un site e-commerce?

Notre agence digitale à Orléans est experte en création de boutique en ligne et saura vous accompagner dans toutes les étapes de votre projet.

Nos derniers articles

  • L’importance de mettre à jour sa version PHP sur WordPress
    Avec cet article, nous nous attaquons à un sujet technique, que nous allons aborder le plus simplement possible 😉 Pourquoi vous devez vous soucier de la version PHP de votre site WordPress ? Si vous lisez ces lignes, c’est sans aucun doute une question que vous vous posez. Nous allons vous donner des éléments de […]
  • Carrousel LinkedIn : notre méthode pour en créer simplement !
    Nous allons vous présenter une fonctionnalité du réseau social B2B par excellence : le carrousel LinkedIn. Un excellent moyen de démontrer votre maîtrise sur des sujets connexes à votre activité. Comme vous le savez sans doute déjà, LinkedIn est un outil que vous ne pouvez pas {plus} ignorer en 2023 dans votre stratégie social media. […]
  • L’agence web Digijazzy vous souhaite de belles fêtes de fin d’année !
    Une nouvelle année s’achève… qui je l’espère vous a apporté du bonheur et des réussites ! Notre agence web Digijazzy est ravie de vous avoir à ses côtés. Et remercie chaleureusement ses clients et partenaires. Ceux pour qui nous nous surpassons toujours plus et avec qui nous avons profité de chaque instant de cette année […]
  • Publicité sur Google : comment espionner ses concurrents ?
    Si vous souhaitez faire de la publicité sur Google, l’une des premières choses à réaliser avant de se lancer est d’analyser le marché et les concurrents. D’autant plus, que cette action vous permettra de définir ou d’adapter votre stratégie et vos objectifs de campagne. 📝 Pour en savoir plus sur ce qu’est une publicité Google […]
  • Comment faire connaître sa boutique en ligne ?
    Vous avez une belle boutique en ligne, toute neuve ! Des produits qui ne demandent qu’à être vendus. Vous êtes sur les starting-blocks, prêt à faire feu. Mais le site peine à décoller, les visites sont rares et vous ne faites pas de vente. C’est normal, Rome ne s’est pas faite en un jour… Comme […]

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *